Sasho et Vania, un couple qui voit et qui agit…
L’histoire commence en 2000, lors d’un voyage en Bulgarie. Martin sympathise avec un médecin bulgare chrétien, le docteur Detschko Svilenov, une personne pleinement engagée envers son peuple qui recommande ce jeune couple.

Sasho est pasteur, et avec sa femme, ils sont engagés socialement dans leur ville. Ils visitent régulièrement l’orphelinat de la ville et y apportent vêtements et nourriture. Ils rencontrent régulièrement des Roms qui vivent dans le plus grand dénuement. En relation avec le maire, ils apprennent que l’hôpital a un grand besoin de matériel et de médicaments. Partage s’engage aussi dans ce projet d’équipement médical.  Des liens de confiance et d’amitié se tissent.

Au fil du temps, Sasho développe une quinzaine de magasins de seconde main, ce qui génère des emplois et permet de financer ces actions sociales.

Des réfugiés iraniens  sont accueillis à Levski
En 2010, touchés par la situation des réfugiés iraniens en Turquie, Sasho et Vania s’engagent auprès d’eux. Ils permettent au pasteur Andronicus, réfugié iranien lui-même, d’être régularisé en Bulgarie et de poursuivre ses démarches de plaidoyer auprès des autorités européennes au regard des persécutions des minorités iraniennes. Depuis, plusieurs iraniens ont pu bénéficier du statut de réfugiés en Bulgarie.

Cliquez sur la carte pour zoomer

Partage plus fournit du matériel de seconde mains aux magasins solidaires

L’orphelinat de Levsky

Camp de réfugiés syriens