Dès l’ouverture des frontières des pays de l’Europe de l’Est en 1989, des amis, Claude Héraud et le couple Duckwitz font plusieurs voyages à but humanitaire vers la Roumanie. Sur place, ils rencontrent des personnes remarquables par leur engagement envers les plus démunis et un rapport de confiance se développe. Touchés par l’ampleur des besoins et convaincus que c’est à chacun de se mobiliser personnellement, ils créent en 1993, l’association Partage dans l’idée de donner un peu des biens de l’Europe de l’Ouest à ceux qui en sont démunis.

Le couple Duckwitz se démène pour sensibiliser particuliers et entreprises qui répondent massivement à leurs démarches. Un réseau se crée, des antennes locales s’organisent pour rassembler du matériel. Les marchandises récoltées sont acheminées et distribuées à des associations de confiance en Europe de l’Est. Ceci est possible grâce à l’acquisition de moyens de transport adéquats.

Partage intervient par plusieurs actions d’urgence lors de différentes catastrophes (guerre du Kosovo, Bosnie, tremblement de terre au Maroc).

Partage devient Partage Plus en 2005.
L’association continue ses actions à caractère social et ses projets dans une perspective de développement durable. Les biens collectés équipent des écoles, des hôpitaux, des maisons d’enfants, des centres de vacances, différentes structures pour personnes âgées ou handicapées…
Avec le temps, nos partenaires de l’étranger ouvrent des magasins solidaires qui leur permettent de créer des emplois et de générer des finances pour leurs actions de solidarité. Partage Plus continue à équiper et à achalander leurs boutiques.

Vingt ans plus tard, l’aide apportée à l’étranger s’oriente vers le développement communautaire local. Les besoins restent énormes et l’aide doit s’adapter. En France aussi, la pauvreté s’étend. C’est pourquoi Partage Plus a ouvert une boutique de matériel d’occasion dans son hangar. En 2012, un ami souhaitant s’investir dans les projets de Partage Plus, propose d’aider au développement de notre boutique. L’idée est d’ouvrir La Boutique pignon sur rue et de proposer un magasin de seconde main convivial, bien tenu où quiconque peut venir s’équiper ou chiner à bas prix. Un coin de commerce équitable s’y ajoute pour faire connaître ce concept et encourager les artisans du monde. Partage Plus développe localement un service débarras pour appuyer l’activité de la boutique, soutenir les projets menés en Europe de l’Est et contribuer à la réduction des déchets.

Convoie en MoldavieConvoie en Moldavie
Camps de réfugié en SyrieCamps de réfugié en Syrie
Suite au séïsme au Maroc en 2003, Partage plus en actionSuite au séisme au Maroc en 2003, Partage plus en action
Aide d'urgence et reconstruction sur le terrain, inondation en Roumanie en 2005Aide d’urgence et reconstruction sur le terrain, inondation en Roumanie en 2005
Aide d'urgence et reconstruction sur le terrain, inondation en Roumanie en 2005Aide d’urgence et reconstruction sur le terrain, inondation en Roumanie en 2005