Altaï est une ville de 16000 habitants dans le désert de Gobi en Mongolie.

Suite à l’hiver particulièrement rude en 2001 (Zud), qui a détruit un grand nombre de troupeaux, les éleveurs nomades se sont repliés sur cette ville.

L’atelier Artis Altaï

Créé en 2006 par Edith Tellenbach, il permet à des femmes sans ressource de trouver un travail et d’être formées dans l’artisanat d’art selon les techniques ancestrales mongoles.
Les bijoux de feutre et de soie créés sont vendus en Mongolie et à l’étranger et les finances ainsi générées permettent aux artisanes de recevoir un revenu décent qui leur permet de prendre soin de leur famille.
Neuf femmes sont impliquées et travaillent autant à leur domicile qu’à l’atelier. Au cours de l’année 2015, l’association Artis Altaï deviendra une coopérative mongole.

Site web d’Artis Altaï

Objectifs
Etre solidaire
avec la population d’Altaï en aidant les personnes à retrouver espérance, confiance et dignité par une activité professionnelle.
Valoriser les produits locaux en s’inspirant des savoir-faire ancestraux, tels que la confection du feutre, déjà pratiquée au temps de Gengis Khan, tout en proposant un artisanat innovant et au goût du jour.
Proposer des formations à l’artisanat et à la gestion des finances. Le projet se veut être un pont entre les artisans et les commerces travaillant sur les principes du commerce équitable à Oulan Bator, la capitale, et à l’étranger.
Soutenir des artisans locaux qui ont des talents cachés susceptibles d’être développés et enseignés à d’autres.

Le snack Altaï Oasis

Ouvert en 2014 par Byron Simar, il propose des pizzas et des poulets grillés. C’est tendance à Altaï. Un couple mongol est en train de se former. Le but est de proposer un endroit accueillant pour créer des liens entre les hommes en vue de rompre leur isolement et leur dépendance à l’alcool.

Altaï - Mongolie
Altaï - Mongolie
Sondra & Byron Simar
Le snack Altaï Oasis